L'histoire de l'ambre, une matière qui fascine les humains depuis des centaines d'années

Nous allons vous raconter ici une petite partie de l'histoire de l'ambre, cette matière étonante qui est utilisée pour réaliser les bijoux en ambre. Il y a plusieurs centaines d'années, les peuples étaient fascinés par les propriétés extraordinaires et inexplicables de cailloux dorés trouvés sur les côtes et dans les forêts côtières. Ces pierres brûlaient si on les jetait dans le feu dégageant une odeur agréable de sapin et une fumée aromatique. Autre magie, lorsque l'on frottait ces pierres, elles pouvaient attirer d'autres petits objets.

L'intérieur de ces pierres semblait cacher de petites plantes ou des insectes qui semblaient avoir trouvé le chemin pour entrer également par magie.

Cela a suffi pour éveiller la curiosité de l'homme primitif, avec admiration et respect pour cette pierre précieuse et inhabituelle. Il n'est donc pas étonnant que l'homme ait commencé à attribuer des pouvoirs magiques à l'ambre.

Extrait du grand livre de l'ambre de Elzbieta Mierzwinska 

gros morceau d'ambre avant découpe et polissage gros morceau d'ambre avant découpe et polissage pour la fabrication d'un bijou

Une brève histoire de l'ambre de la Baltique

 

L'ambre est une des rares substances sur terre que nous considérons comme une pierre précieuse et qui n'est pas d'origine minérale. Les diamants, le jais (tous les deux issus du charbon) et l'ambre sont les seules pierres précieuses ou pierres gemmes d'origine végétale. La valeur de n'importe quelle pierre précieuse est directement liée à sa rareté. Comme le diamant, l'ambre est le résultat de l'action de la nature sur des milliers d'années. C'est une raison supplémentaire de son utilisation pour réaliser de magnifiques bijoux.

Ensemble de pierres précieuses taillées et non taillées : Diamant, ambre, rubis, émeraudes, topaze, jais, saphir... Ensemble de pierres précieuses taillées et non taillées : Diamant, ambre, rubis, émeraudes, topaze, jais, saphir...

 

 

L'ambre touche l'âme, enchante l'œil, réchauffe le cœur et excite l'imagination du monde scientifique. L'ambre, matière plastique organique, a la capacité unique et singulière d'englober et préserver les matières organiques qu'elle rencontre, comme la mouche prise au piège dans le miel. L'ambre baltique a approximativement 40-60 millions d'années et a été considérée comme une pierre précieuse par beaucoup de cultures anciennes, prisée pour ses qualités tant protectrices que décoratives.

Il y a peu de temps, en Occident, le film Jurassique Parc a provoqué un fort intérêt pour cette pierre précieuse. Cependant, l'ambre a longtemps dirigé les cœurs et les esprits humains - en fait, l'ambre a même été une valeur clé pour des économies entières.

 

À l'intérieur de la matière, l'ambre a enfermé les plantes et les insectes et leurs molécules d'ADN - le code de base de la vie -. C'est pourquoi l'ambre est souvent considérée comme étant "une fenêtre sur le passé."

Ambre de la baltique avec un insecte piégé dedans, ici un scorpion L'histoire de l'ambre peut se lire en elle :Ambre de la baltique avec un insecte piégé, ici un scorpion

Les inclusions les plus communes sont des morceaux de plantes, on trouve des restes de feuille de chêne, des pollens, des spores, des feuilles, des brindilles mais surtout les inclusions les plus connues de tous - les insectes. Au moins 214 espèces de plantes ont été identifiées par l'analyse morphologique de l'ambre. L'étude scientifique de l'ambre a apporté des quantités de précieuses données sur le monde antique, données scientifiques qui, sans la qualité de conservation de l'ambre, auraient été perdues à jamais.

 

"Je ramasse un morceau d'ambre de la Baltique à cause de sa beauté naturelle et de son rapport au monde vivant. N'ayant pas un avis scientifique, je n'ai aucune idée du nom propre de cette créature minuscule à l'intérieur, de ces créatures devrais-je dire - car elles sont nombreuses.

Je sais que c'est charmant et j'ai l'espoir de le retrouver dans un bijou que je ferais faire un jour. Le morceau d'ambre est dans ma collection privée. C'est vraiment magnifique de tenir dans la paume de sa main un reflet du monde tel qu'il était avant la naissance du premier homme. "

"Andzia", livre acheté à Gdansk, Pologne, au milieu des 90’s.

Aux origines de l'histoire de l'Ambre de la Baltique

 

Il y a environ 45 millions d'années, le territoire de l'Europe du Nord et d'Europe centrale actuellement connue sous le nom de Finnoscandie était couvert par une épaisse "forêt d'ambre" s'étirant de la côte norvégienne à la Mer Caspienne avant la séparation du bloc continental pour donner ce que nous connaissons comme étant l'Europe d'aujourd'hui.

 

L'ambre n'est pas, comme on le pense en général, de la sève de pin, mais l'ambre est issue de la fossilisation de résines végétales dues à une blessure ou à un changement climatique radical. Les spécialistes ont récemment avancé trois espèces d'arbres proches de ceux qui ont produit ces résines. Ceux-ci sont :

L'ambre résultat de transformations chimiques complexes de la résine a été transportée en mer Baltique par les cours d'eau L'ambre résultat de transformations chimiques complexes de la résine a été transportée en mer Baltique par les cours d'eau

 

~ Agathis (aurakaria, Australie)

~ Cedrus atlantis (cèdre, l'Atlas, Afrique du Nord)

~ Pseudolarix wheri (mélèze, Canada)

 

Les scientifiques du Musée des sciences polonais spéculent sur les teintes rougeâtres trouvées dans l'ambre cerise, ils pensent que cela est du à de la résine d'arbres à feuilles caduques, comme des pruniers ou cerisiers.

 

Le nom commun utilisé pour ces arbres à l'origine d'ambre est Pinus Succinifera. On suppose que lors du bouleversement climatique, ils ont produit une sécrétion de résine anormalement importante. Cette résine a subi des modifications physiques et chimiques innombrables pendant les milliers d'années, aboutissant finalement à l'ambre (succinite). Des résines d'ambre ont été d'abord emmenées jusqu'à la mer par les rivières d'eau douce des régions montagneuses de la forêt d'ambre, même des troncs entiers très endommagés par la fluctuation de température ont été ainsi transportés jusqu'à la mer.

Résine tombant d'un arbre, c'est le composant originel de l'ambre Résine tombant d'un arbre, c'est le composant originel de l'ambre

 

Il est connu que les inclusions présentes dans l'ambre de la forêt subtropicale contenaient également les espèces d'arbres suivantes : palmiers, cyprès, magnolias, rhododendrons, arbustes de thé, chênes, érables, marrons d'Inde, gui et arbres de cannelle ainsi que diverses sortes de bruyères, mousses, lichens et moisissures. Cette forêt devait être incroyablement belle. Pour les scientifiques, le Pinus Succinifera était un arbre semblable aux séquoias d'aujourd'hui. "Succinum" est le nom latin pour la résine ou la sève, signifiant aussi le jus - plus tard il est venu pour signifier l'ambre.

La qualité de l'ambre est évaluée grâce à la densité de succinite contenue dans l'ambre. L'ambre de la Baltique est celle qui contient le plus haute proportion d'acide succinite, ce qui fait de l'ambre de la Baltique la qualité d'ambre la plus précieuse.


La route de l'ambre

Les anciennes routes commerciales de l'ambre ont mis en contact des nations très éloignées les unes avec les autres. Comme c'est un produit de luxe que l'on ne trouve que dans de rares zones géographiques très dispersées, l'ambre était l’un des rares produits digne d'être transporté sur de telles distances. De la Mer Baltique jusqu'à la rivière d'Elbe en suivant le Danube, on peut tracer les routes commerciales antiques de l'ambre.

 

L'ambre était un des premiers produits commerciaux et on en a fait commerce durant des siècles. On a trouvé des pendentifs en ambre datant de l'ère Paléolithique (12000 av. J.-C). Les archéologues ont découvert les vestiges d'ateliers de bijoutier d'ambre datant de la période Néolithique. C'est au même moment que des caches d'ambre ont aussi été trouvées, incorporées au-dessous des fondations des maisons, probablement pour porter chance aux occupants.

Falaises, l'ambre a été transportée d'une mer à l'autre par les cours d'eau dés la pré-histoire Falaises, l'ambre a été transportée d'une mer à l'autre par les cours d'eau dés la pré-histoire

 

La route antique de l'ambre passait d'abord par le Nord et par voie fluviale, de Jutland jusqu'à l'Elbe, de la Poméranie Occidentale jusqu'à l'Oder, en Bohême, par la Poméranie jusqu'à la Vistule et de la Péninsule de Samland à la Côte de la Mer Noire. Puis, par voie terrestre, passant par le Col du Brenner jusqu'en l'Italie, pour aller au cœur de l'Empire romain.

 

Pendant la période du 1er au 4ème siècle av. J.-C, ce sont les Celtes qui ont rétabli des routes commerciales très anciennes, qui existaient bien avant eux, précédemment dominées par d'autres peuples, notamment par les phéniciens. Des artefacts d'ambre de périodes diverses ont été trouvés aussi bien dans les tombes de Mycènes en Grèce qu'en Babylonie et en Égypte dans le tombeau de Toutankhamon et même à Brighton au Royaume-Uni où une coupe en ambre particulièrement célèbre a été retrouvée dans un tumulus.

 

Au 1er siècle après J.-C., Rome était en passe de devenir le centre incontesté de l'industrie de l'ambre.

Combat de gladiateurs, l'ambre était largement employée dans les arènes roamines Combat de gladiateurs, l'ambre était largement employée dans les arènes romaines

 

 

Les Romains ont utilisé l'ambre dans un certain nombre d'objets différents, y compris la monnaie. Ils avaient apparemment plus d'estime pour l'ambre que pour les esclaves de la Baltique aux cheveux blonds, les moissonneuses d'ambre, qu'ils ramenaient à Rome avec l'ambre. L'ambre a été mentionnée par Homer dans l'Odyssée et il a été écrit par Pline l'Ancien que le prix d'un petit morceau de sculpture d'ambre valait plus qu'un esclave sain.

 

Nous apprenons du Grand Livre de l'ambre qu'au temps de Néron, une expédition a été envoyée sur la Côte Baltique pour se procurer de l'ambre. Il en a ramené une telle quantité que les scènes de combat des gladiateurs étaient gravées exclusivement sur de l'ambre. Même le filet utilisé pour retenir les animaux sauvages et couvrir le podium avait un morceau d'ambre dans chaque nœud. '

-Pline, Histoires Naturelles, XXXVII

 

Le Moyen Âge a été une période de grands troubles sociaux et de migrations. Avant les années 1100, Gdansk a servi de centre de production principal pour l'ambre. L'introduction du christianisme a entrainé la vulgarisation de l'utilisation de la croix comme motif pour des objets en ambre.

 

Après que les Chevaliers Teutoniques soient revenus des Croisades, dans la deuxième moitié du 12° siècle de notre ère, ils sont devenus les maîtres incontestés de la Prusse, des réserves d'ambres de la Baltique, et de la fabrication d'objets en ambre - des objets surtout religieux comme des perles de paternoster (des rosaires Chrétiens).

Ces Chevaliers ont régné avec une main de fer. Une personne attrapée en possession d'un morceau d'ambre qui ne faisait pas partie d'un rosaire était sévèrement punie et, souvent, pendue. Des lithographies dépeignent généralement le pêcheur d'ambre peint avec la potence, un avertissement sinistre à tout ceux qui tenteraient de s'approprier l'ambre en dehors de l'église.

 

Lors de mon premier voyage à travers la Pologne, j'ai vu pour la première fois par la fenêtre du train un des grands châteaux des Chevaliers Teutoniques : le Château Marlbork. J'ai pensé que je rêvais ... en voyant ces murs, ces cours, ces douves, ces tourelles avec ces bannières flottant dans le vent,...

 

J'ai eu la chance  retourner au Château Malbork quelques années plus tard. La collection d'objets en ambre a plus de 2,000 pièces cataloguées et est éclectique - cela va de pièces antiques faites par les premiers travaux de l'homme jusqu'au travail contemporain d'artisans qui travaillent l'ambre d'aujourd'hui.

Château Marlbork, château des chevaliers teutoniques maîtres de l'ambre au moyen age Château Marlbork, château des chevaliers teutoniques maîtres de l'ambre au moyen age

 

Aujourd'hui encore l'ambre traverse les mers, elle est notamment exportée vers la Chine depuis des millénaires. Les chinois l'utilisent, entre autre, en médecine chinoise pour combattre les infections, calmer les nerfs etc... alors que dans les pays occidentaux elle est principalement utilisée en bijouterie pour faire des bijoux en ambre. Sa couleur chaleureuse s'accorde particulièrement bien avec la couleur de l'argent froid. Mais on l'utilise également pour son odeur en la faisant brûler.

 

Boucles d'oreilles en ambre verte